Est-il l’heure de quitter Instagram ?

Mes chères dames et demoiselles,

Après avoir lu l’excellent article d’Alena Kate Pettitt explicitant les raisons de son départ d’Instagram, j’ai décidé que mon utilisation du réseau social ne pouvait demeurer telle quelle encore bien longtemps. Mais avant de vous faire part de mes décisions, voyons pourquoi il est peut-être temps de supprimer notre compte Instagram.

J’ai commencé par faire une liste de « pour » et de « contre » en me basant sur l’article d’Alena. J’ai également lu cet article (en anglais).

Quelle n’a pas été ma surprise lorsque j’ai vu que la liste de désavantages était significativement plus longue que celle des avantages !

Voici donc différents points négatifs qui doivent nous faire questionner notre utilisation d’Instagram, d’autant plus en tant que catholiques. Certains points ne seront toutefois pas très pertinents pour des personnes ayant un profil sans aucune publication.

Instagram nous expose à des personnes malveillantes qui vont, pour certaines, aller jusqu’à nous insulter (cela ne m’est arrivé que très rarement pour le moment) voire même nous menacer. D’autres peuvent créer de faux comptes en se servant de nos photographies ou encore, de faux profils sur des sites de rencontre (cela m’est arrivé une fois alors que je devais avoir 2k abonnés !).

On le sait : cela est inévitable et fait partie du jeu mais n’est aucunement légitime pour autant ! Accepter de se faire insulter par des dizaines voire des centaines voire parfois même par des milliers de personnes n’est absolument pas une situation naturelle pour un être humain et en devient donc d’autant plus difficile à supporter.

Bien sûr, Instagram ou pas, le fait de mettre un écran entre soi et les autres nous expose malheureusement à ce genre de comportements, que l’on soit sur les réseaux sociaux ou pas. Je pense néanmoins que cela est très présent en particulier sur Instagram, Twitter et TikTok. Les réseaux sociaux, contrairement à un blog, sont des plateformes de consommation de contenu à la va vite (et nous sommes beaucoup plus exposés à des personnes malveillantes que sur un blog). Cela m’amène donc à mon deuxième point.

Le problème d’Instagram quand on l’utilise pour créer du contenu et communiquer avec une audience est que l’on passe beaucoup de temps et que l’on dépense beaucoup d’énergie à créer du contenu alors que celui-ci ne sera que très peu, voire pas du tout, apprécié à sa juste valeur. Je m’explique : les utilisateurs d’Instagram ne sont pas sur la plateforme uniquement pour consulter votre contenu et la majorité d’entre eux ne prend pas le temps de lire les légendes. De plus, le nombre de personnes qui effectuera l’action que vous souhaitez (par exemple consulter un article de blog) sera très inférieur au nombre de personnes qui aura vu votre publication et encore moins par rapport au nombre total de vos abonnés. A quoi bon tant d’efforts pour un résultat, pour un « retour sur investissement » si faible ? Alena dit qu’il s’agit d’une folie et je partage son opinion.

Il faut aussi évoquer le fameux algorithme qui ne cesse de changer. Si vous ne publiez pas votre contenu à la bonne heure, si vous ne publiez pas tant de fois par semaine, si vous ne répondez pas à tous vos messages privés, si vous ne passez pas suffisamment de temps sur la plateforme (!), si vous publiez une vidéo longue au lieu d’une vidéo courte (en ce moment de 4 à 6 secondes !), votre publication ne sera pas, ou dans le meilleur des cas, moins poussée par l’algorithme donc moins visible pour vos abonnés. La même question se pose donc : pourquoi dépenser tant d’énergie, passer tant de temps pour un résultat si médiocre ? Sans parler du fait qu’on se laisse dicter ces règles injustes et abusives !

Tout cela est mauvais pour la créativité. On a plus envie de créer quoi que ce soit car Instagram, à l’heure où j’écris, nous impose, en quelques sortes, de faire des vidéos très courtes (moins d’une minute) si l’on se soucie de son taux d’engagement et de son nombre d’abonnés. Les limites de temps sur les stories sont aussi très pénibles : à chaque fois que j’enregistre une vidéo dans laquelle je souhaite m’exprimer plus d’une minute, cette limite m’importune, d’autant plus que la fin est souvent coupée alors qu’on la pensait bien enregistrée.

A partir du moment où j’ai décidé d’utiliser Instagram autrement et de me concentrer davantage sur le blog, j’ai eu plein d’idées nouvelles et un regain de créativité et d’enthousiasme ! Suivre les règles abusives d’Instagram pour créer du contenu est devenu une contrainte trop importante pour moi, tandis qu’avoir certaines limites spécifiques à un site internet ne me pose pas de problème car elles me laissent un champ d’action beaucoup plus grand. Mon blog ne me demandera jamais de publier tous les jours ou toutes les semaines pour que mon contenu soit visible. Mon blog ne me demandera jamais de passer le plus de temps possible dessus pour mettre en avant mes articles. En effet, lorsque la création de contenu devient un fardeau, il y a un réel problème. Surtout lorsque cela n’est pas notre métier (ce qui est mon cas je le rappelle, ma profession n’est pas influenceuse ni créatrice de contenu).

Il faut aussi avoir conscience que l’on peut perdre l’intégralité de son contenu du jour au lendemain, soit car Instagram a décidé d’agir de la sorte, soit parce qu’un être mal intentionné a réussi à pirater notre compte. Qui ne connaît pas une personne ayant déjà subi cela ? Rendez-vous compte des heures de travail réduites à néant ! Le risque est beaucoup trop important pour le prendre, à mon sens. Au contraire, un blog, un site internet nous appartient et est beaucoup moins susceptible d’être piraté. Je reformule ma question, sans partir du postulat que cela n’arrive jamais bien sûr, mais avez-vous déjà entendu quelqu’un dire que son site internet ou son blog a été piraté ?

Je continue sur ma lancée car la liste des méfaits d’Instagram n’est toujours pas terminée. Saviez-vous qu’ils promeuvent ouvertement la vanité et l’orgueil en mettant davantage en avant les photographies de visage ? Ces deux péchés font de véritables ravages à l’heure actuelle, dont nous payons malheureusement tous les frais. Est-il donc juste de cautionner la promotion, l’incitation à ces vices ? C’est une question que je me pose car le simple fait d’être sur ce réseau social, même si on ne publie rien, y participe forcément un peu. Je pense toutefois qu’Instagram peut aussi être utilisé pour faire le bien, mais nous y reviendrons plus tard.

En outre, la plateforme promeut également l’envie, la jalousie et la comparaison. C’est un piège dans lequel nous tombons toutes et tous, au moins quelques fois. Là encore, il s’agit d’un problème.

Pour finir ma liste d’éléments à charge contre Instagram, saviez-vous que les images et les vidéos que vous publiez peuvent être utilisées par n’importe qui, sans votre autorisation préalable ? Il est d’ailleurs ainsi aisé de sortir des propos de leur contexte ou de ne sélectionner que des images arrangeantes pour critiquer quelqu’un de façon à ce que cela corresponde à un narratif malhonnête, si vous voyez là où je veux en venir…

Je pose donc la question, à tous les utilisateurs : est-il temps de quitter Instagram ?

Pour ma part, j’ai pris la décision, pour le moment, de rester mais de publier tout le contenu que je publie sur Instagram sur le blog. Je ne sais pas encore exactement comment je vais m’organiser mais je tenais de toute façon, et ce depuis plusieurs semaines, à proposer mon contenu d’Instagram ici, pour les personnes qui suivent le blog mais ne sont pas sur le réseau social (j’en profite pour vous remercier d’ailleurs).

Mon compte Instagram va donc surtout me servir de relais pour le blog. J’ai aussi décidé de ne presque plus tenir compte de l’algorithme pour déterminer la nature et la façon dont je publie mon contenu.

Comme le disait si bien Alena, le contenu est roi, non pas la plateforme. Les personnes qui aiment vraiment mon contenu visiteraient le blog même si je n’avais plus de compte Instagram. De surcroît, j’ai lu que l’on prenait beaucoup plus de plaisir à consulter de façon volontaire un blog, comme si l’on prenait un rendez-vous hebdomadaire autour d’une bonne tasse de thé. C’est ce que je fais chaque samedi pour consulter ce joli blog et il est vrai que ce moment est d’autant plus agréable que je suis pleinement disponible et que je prends volontairement le temps pour cette activité.

A cela s’ajoute le fait que je ne souhaite absolument pas, et je l’ai déjà dit, vous inciter à passer trop de temps sur les réseaux sociaux et sur les écrans. Je souhaite encore moins vous faire perdre votre temps. Un rendez-vous hebdomadaire me semble beaucoup plus intéressant et sain.

Concrètement, je vais améliorer le blog au fur et à mesure, en particulier en ajoutant de nouvelles catégories et sous-catégories pour faciliter la navigation ainsi que proposer d’autres types de contenu que des articles écrits, je pense notamment à de l’audio et de la vidéo. Et cela fait un moment que je veux changer d’hébergeur pour proposer un site plus professionnel, ce qui devrait se réaliser cette année.

Pour en revenir à Instagram et nous intéresser à ses avantages, je pense qu’il s’agit d’une excellente plateforme pour créer des liens avec des personnes semblables, partageant nos intérêts et nos idées. Il faut bien sûr rester très prudent et ce n’est pas un avantage propre à Instagram dans la mesure où un blog permet également cela, mais d’une façon moindre.

On trouve, comme sur YouTube et Pinterest, beaucoup de sources d’inspiration et d’idées sur la plateforme. La question à se poser me semble alors être : fait-on vraiment quelque chose du contenu qui nous inspire et que l’on enregistre pour plus tard ? Pour ma part, cela arrive oui. Je pense notamment à mon compte préféré, qui m’apporte beaucoup (et qui aura bientôt un blog !).

Enfin, ce réseau social propose du contenu auquel on ne peut accéder ailleurs. Mais cela ne tient qu’à nous de changer cela.

Vous constaterez donc aisément que les bénéfices d’Instagram sont bien faibles comparés à toutes les contraintes et à tous les abus cités précédemment.

Peut-être vous demandez-vous « Mais qu’en est-il pour le compte Instagram d’une entreprise ? C’est indispensable ! »

Dirigeant mon entreprise l’Académie des Bienséances, nous allons également prendre des mesures, par exemple ne plus publier autant de contenu qu’avant, et allons communiquer autrement (notamment grâce à notre lettre de nouvelles et en participant à certains événements).

Je pense qu’il est assez risqué pour une entreprise de ne pas avoir de compte Instagram, hormis dans certains cas très spécifiques peut-être. Pas nécessairement en termes de visibilité mais surtout car aujourd’hui, une entreprise n’ayant pas de compte Instagram peut vite sembler suspecte.

En conclusion, je ne pense pas qu’il faille absolument quitter Instagram mais je crois fermement que nous devons repenser notre utilisation de ce réseau social et plus largement des réseaux sociaux. Qu’en pensez-vous ?

Bien à vous,

Bérengère

Image d’illustration : Pinterest

11 commentaires sur « Est-il l’heure de quitter Instagram ? »

  1. Bonjour Bérangère,
    Votre article est très intéressant et je vous en remercie. Je suis moi même créatrice de contenu sur Tik Tok mais aussi sur d’autres plateformes. Je vous rejoins sur de nombreux points comme la pression de publier sans cesse mais aussi le fait que des personnes regardent notre contenu juste pour venir ensuite nous critiquer. Je publie aussi sur le secteur de l’élégance et de la féminité. Je pense qu’avoir son site internet est une priorité et j’ai hâte d’avoir le mien qui se finalise actuellement. Cela dit Instagram m’a permis de découvrir votre compte et tant d’autres que j’aime énormément, de découvrir de nouvelles lectures et des marques que je ne connaissais pas et qui sont plus fidèles à mes valeurs. Tout n’est pas blanc ou noir comme vous l’évoquez avec justesse mais avoir sa propre plateforme me semble de plus en plus pertinent . Bravo pour votre travail
    Cordialement
    Emmanuelle

    1. Bonjour Emmanuelle,

      Merci beaucoup pour votre commentaire. Bien sûr Instagram permet aussi de découvrir de très beaux comptes, comme vous le dîtes si bien, tout n’est pas tout noir ou tout blanc. 🙂
      Je vous souhaite beaucoup de réussite grâce à votre site !

      Bien à vous,

      Bérengère

  2. Bonjour Bérangère,

    Je vous remercie pour votre article qui est très intéressant. Celui-ci m’a d’ailleurs fait réfléchir ce week-end, et je me suis dit qu’il était temps que je fasse des changements dans la façon dont je « consomme » les réseaux sociaux et notamment Instagram car j’en tire finalement que très peu de bénéfice…

    Etant de nature un peu anxieuse, Instagram me permet de me déconnecter et d’avoir la satisfaction d’apprendre pleins de chose dans un temps records. Mais finalement mes comptes préférées se retrouve noyé dans l’action de faire défiler mon écran constamment… Je perds mon temps alors que j’aurais pu le passer à lire ou à regarder une vidéo intéressante.

    En revanche je trouve que ce réseau se prête parfaitement pour les chroniques de livres ou les recettes de cuisine: j’adore le consulter pour cela. Aussi j’aime avoir des petites nouvelles de votre compte, ou de mes autres comptes préférés: Instagram permet l’immédiateté d’une information et permets d’échanger plus facilement.

    Mais je suis heureuse que vous repreniez votre blog: car comme vous dites, c’est comme prendre un rendez vous et je trouve que l’on voit davantage la personnalité de la personne qui tient un blog, on entre dans son univers.

    Et comme vous le dites je prévois également la lecture d’un blog comme lorsque je prévois la lecture de mon magasine ou le visionnage d’une vidéo; sur Instagram je suis parfois dans les transports, à l’arrêt de bus ect. Je tire que peu de bénéfice de ce que je regarde car mon cerveau ne peut enregistrer autant d’information à la minute…

    J’espère que mon commentaire n’est pas trop brouillon, je vous remercie encore pour votre article, ce dernier aura été un déclic pour moi.

    Je vous souhaite une bonne journée 🙂

    Morgane.

    1. Bonjour Morgane,

      Merci pour votre commentaire très intéressant, je suis heureuse d’avoir pu vous être utile.
      L’immédiateté des stories, couplé au fait d’en publier tous les jours ou presque, n’est pas franchement une bonne chose car elle nous pousse à consulter Instagram chaque jour et plusieurs fois dans la même journée, bien qu’il s’agisse d’une activité agréable car la « récompense » est immédiate (mais éphémère).
      En effet, vous le dites très bien : nous sommes quotidiennement assommés par trop de contenu, trop d’informations, trop de bruit aussi.

      Bien à vous,

      Bérengère

  3. Bonjour Bérengère,

    Article très intéressant ! Personnellement, j’aime beaucoup votre blog et votre compte Instagram mais je trouve que je passe trop de temps sur ce réseau social. Cela ne me posera donc aucun problème de ne suivre que votre blog si vous pensez que c’est le mieux 🙂

    Bonne soirée,

    Marie

  4. Bonjour chère Bérengère,

    Je vais vous raconter ce qu’il vient de m’arriver. Ayant quitté Instagram depuis quelques mois pour me défaire de la place que cette application prenait dans ma vie (un rôle anti-stress, un moyen de me changer rapidement les idées – comme une petite addiction), quelques comptes me manquaient. De très rares comptes, et pour n’en citer qu’un, je pensais surtout au vôtre en fait. J’avais très envie d’avoir de vos nouvelles. Hier alors je réactive mon compte et à ma surprise je ne vois que peu de contenu nouveau. J’en comprends donc le sens maintenant que je lis votre article, et pour tout vous dire je suis entièrement d’accord avec vous.
    J’ai ressenti moi-même ce que vous décriviez dans cet article comme la joie de prendre le temps de lire un article sur un blog dédié entièrement à un univers. Et puis je pense que vous avez raison une personne qui apprécie votre contenu se rendra évidemment sur votre blog.

    J’ai hâte de découvrir vos prochains articles !
    A bientôt,

    Laetitia

  5. Bonjour Bérengère, je partage tout à fait votre point de vue sur instagram et j’en vois chaque jour les désavantages un peu plus : baisse de visibilité sur les posts, obligation de publier plus de vidéos (si courtes)… Et nécessité de se mettre en avant pour avoir de la visibilité (je vois bien la différence entre mes posts « tenues » et mes posts « dessin »)… Instagram m’a néanmoins servi de tremplin pour me remettre au blogging, qui est également chronophage, mais qui au moins comme vous le soulignez reste visible à long terme contrairement à du contenu instagram qui se « consomme » comme un produit jetable. Lorsque j’aurai trouvé des alternatives intéressantes et une meilleure façon de faire une vitrine pour mon travail de dessinatrice, il est évident que je me ferai beaucoup plus absente sur la plateforme !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s