Quelques nouvelles & réflexions

Mes chères dames & demoiselles,

Pardonnez-moi le peu d’articles sur le blog depuis plusieurs mois. Comme je vous le disais, j’essaie de suffisamment bien m’organiser au quotidien sans me surmener et sans négliger l’ordre de mes priorités pour trouver le temps de vous parler davantage. Je fais toujours quelques directs de temps à autre le soir (généralement aux alentours de 19 heures) sur mon compte Instagram pour que nous puissions discuter ensemble.

Un grand merci d’ailleurs pour tous les messages, notamment de soutien, que vous m’envoyez.

Du côté de ma vie professionnelle, j’ai arrêté pour un temps de m’occuper de l’Atelier (à travers lequel je suis illustratrice) même si la boutique est toujours ouverte. A force de vouloir mener plusieurs projets de front, je ne voyais pas les progrès que je faisais dans chacun car tout avançait lentement, trop lentement, ce qui menait à beaucoup de frustration et de découragement. Toutefois cette pause est salutaire dans la mesure où je sens que la création d’illustration à l’aquarelle me manque. Je discerne aussi plus clairement les sujets qui m’inspirent : la forêt, les paysages de notre superbe campagne, les plaisirs simples en rapport avec la nature et la vie à la campagne… Et toujours les petites fées. Je prends le temps de réfléchir à l’utilité de mes futures illustrations vis-à-vis de Dieu et du salut des âmes. Je suis déjà convaincue de celle de mon métier de consultante et formatrice en étiquette et en maintien pour ma société Art de vivre à la française, qui deviendra bientôt l’Académie des Bienséances. Les bonnes manières et le maintien apportent tant de choses à ceux qui les pratiquent : confiance en soi, don de soi aux autres, maîtrise de ses émotions et de son image dans le but de donner le bon exemple et tirer les autres vers le haut… En outre ces usages sont aussi une part de notre passé, de notre Histoire et nous nous devons de les protéger en les perpétuant. La France est historiquement un pays catholique et l’étiquette française trouve son origine dans la monarchie de droit divin (je vous invite à écouter cette émission passionnante et enrichissante à propos de la monarchie absolue, qui est bien loin de la caricature pleine d’erreurs que l’opinion publique s’en fait). Même s’il n’est pas nécessaire d’être croyant ou catholique pour appliquer les belles manières, celles-ci sont intrinsèquement liées aux vertus catholiques. Par exemple, elles encouragent entre autres la charité, la générosité, la gentillesse, la tempérance, la douceur. On peut bien sûr appliquer certaines règles sans se préoccuper de la dimension morale du savoir-vivre, toutefois cela est bien dommage et cela revient à dévoyer le sens profond de la bienséance.

J’en profite pour mentionner la conférence d’initiation à la bienséance que j’animerai à Paris et qui aura lieu un samedi après-midi en juillet (je suis en train de régler les derniers détails pour pouvoir vous communiquer la date au plus vite). Je vous tiendrai au courant de l’ouverture de la billetterie et des autres détails sur mon compte Instagram, en stories et dans une publication. Le nombre de places est très limité car nous allons louer un tout petit espace. J’espère en tout cas que vous pourrez venir car la conférence vous permettra notamment d’apprendre plein d’astuces pour mener une vie plus élégante !

Du côté de ma vie personnelle, bien des choses prennent plus de temps que prévu. Mon déménagement à la campagne est en principe reporté à l’été 2023 et mon mariage au printemps 2023.

A ce propos, je regardais l’autre jour l’une des vidéos sur le rétroplanning de mariage de Diane Cbt et je me suis rendue compte que je voulais éviter le plus possible d’être stressée par l’organisation et les détails matériels le jour de mon mariage. J’aspire à quelque chose de simple qui me permettra de me concentrer sur l’aspect religieux et donc essentiel du mariage. Bien sûr en tant que bonne perfectionniste je voudrais que tout soit parfait, notamment la décoration mais je peux vous dire que la Providence me force à apprendre à me recentrer sur l’essentiel. J’ai dû renoncer à beaucoup de choses mais je suis sûre que c’est pour mon bien. Je suis encore très indécise sur beaucoup de points mais je sais une chose, la réception se fera dans le parc de notre propriété parce que cela fait sens. Nous pourrons dire à nos enfants : c’est ici, à côté de l’écurie, quand il n’y avait encore presque rien dans le parc, que nous avons fêté notre mariage. Et vous pourrez aussi y fêter le vôtre tout comme le feront, nous l’espérons, les générations suivantes.

Il y a quelques jours, mon fiancé et moi sommes allés nous promener suffisamment loin de Paris pour être dans la campagne. Nous avons arrêté notre choix de destination pour cette petite escapade impromptue sur un étang au milieu d’une forêt (voir la photo d’illustration de cet article). Quel bien fou opère en nous la nature !

J’aimerais justement vous parler des différences de style de vie, de valeurs, d’inspirations, d’occupations qu’engendre le fait de vivre dans une grande ville ou à la campagne mais j’ai besoin de creuser le sujet davantage. Autre sujet qui me tient à coeur : vous convaincre et vous montrer que tout était plus beau avant et qu’il existe aujourd’hui une véritable volonté de mettre en avant et de ne proposer que du laid. Cela me demande d’étudier, bien modestement j’en ai peur mais je fais de mon mieux, le concept du Beau.

Je réfléchis également beaucoup aux conséquences des très nombreux changements qu’a connu le XXème siècle, surtout d’un point de vue technologique (l’apparition de l’électricité, de l’eau courante, de l’automobile, du téléphone, d’internet…) mais aussi concernant notre rapport au temps, aux autres, le langage, l’effondrement du concept de hiérarchie (aujourd’hui tout se vaudrait, sauf que cela revient à nier la réalité même), notre acclimatation à l’idée que la France est républicaine et non une monarchie… Ma chère amie Pascaline, à travers nos échanges et son compte Instagram (je vous invite d’ailleurs vivement à lire toutes ses légendes, et oui, je dis bien TOUTES ses légendes !) me pousse aussi à réfléchir à des sujets auxquels je ne m’étais pas forcément intéressée. Je vous parlerai sans doute de tout cela à travers des vidéos YouTube et ici. Je suis meilleure à l’écrit qu’à l’oral mais je continue de travailler pour m’améliorer.

Et bien sûr, je continue mon chemin de convertie au catholicisme, chemin semé d’embuches mais passionnant et impératif. J’essaie de me relier à Dieu et de l’aimer grâce à ce qui me plaît et m’attire. Par exemple, la décoration, la contemplation de la nature, les plats « liturgiques »… Et puis, je lis, je regarde de nombreuses vidéos qui m’aident beaucoup.

Je continue aussi mon cheminement vers la féminité et l’élégance, en apprenant à mieux connaître le fonctionnement des femmes (et des hommes aussi) et en lisant d’anciens ouvrages du XXème siècle dédiés aux femmes (je viens d’en recevoir deux nouveaux qui m’ont l’air très prometteurs !). Concernant l’élégance vestimentaire, je commence à mieux comprendre quels détails font la différence, quelles couleurs et coupes me vont… Nous parlerons bientôt de tout cela. J’espère d’ailleurs bientôt pouvoir faire les ateliers Illuminessence que je vous laisse découvrir sur le site qui leur est dédié.

En attendant, je vous invite à me suivre sur mon compte Instagram, sur lequel je suis active en story presque tous les jours.

Bien à vous,

Bérengère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s