Répondre poliment aux critiques, moqueries et questions indiscrètes

Mes chères dames & demoiselles,

Bien trop souvent, les événements familiaux ont tendance à rimer avec indiscrétion, critique et parfois même moquerie et conflit.

C’est pourquoi je souhaitais vous faire part, à l’approche de Noël, de quelques idées de réponses pour préserver votre vie privée, vos idéaux et afin de savoir vous défendre tout en restant élégante et courtoise.

Avant toute chose, préparez-vous mentalement. Souvenez-vous si besoin des raisons pour lesquelles vous pensez telle ou telle chose, pour lesquelles vous avez choisi votre mode de vie et ainsi de suite. En d’autres termes, les sujets sur lesquels les autres risquent de vous attaquer.

De même, essayez de dresser une liste des remarques ou questions désobligeantes que vous allez potentiellement recevoir afin de préparer à l’avance vos réponses.

Bien sûr, gardez autant que possible votre calme et répondez de façon proportionnée. Choisissez intelligemment vos mots.

J’insiste sur ce point : la bataille ne sera gagnée que si vous restez calme et digne. Faites tous les efforts nécessaires pour parvenir à cette sérénité de façade, même si cela est difficile j’en conviens.

Si quelqu’un vous dit quelque chose de méchant, vous pouvez lui demander s’il se rend compte de la méchanceté de ses propos et de quelle façon il réagirait si vous lui disiez la même chose. N’hésitez d’ailleurs pas à reprendre sa phrase s’il manque d’imagination.

Autre technique, si quelqu’un est trop curieux, vous pouvez dire quelque chose comme « Ah la curiosité… un défaut difficile à corriger n’est-ce pas ? » ou bien « J’avais oublié combien il était difficile de combattre sa curiosité. ».

Si quelqu’un vous adresse un propos déplacé, vous pouvez feindre de ne pas avoir entendu ou compris (même si tout le monde sait que c’est faux) en disant « Je te demande pardon ? » sur le ton d’une vraie question. Vous pouvez aussi dire « Tu ne veux certainement pas dire cela voyons. » sur un ton aimable. Autre solution, vous pouvez soit faire semblant d’être d’accord en disant « Oui c’est vrai, je suis tout à fait d’accord avec toi. » soit abonder dans son sens et en rajouter, en ayant l’air content. N’oubliez pas que si vous montrez que ses propos ne vous atteignent pas, vous aurez déjà gagné la partie.

Je n’ai pas inventé l’excellente réplique suivante, qui provient en réalité de la merveilleuse série Downton Abbey. Si quelqu’un vous dit que lui, contrairement à vous, ne se prend pas pour… ne veut pas être / avoir ceci ou cela… vous pouvez rétorquer « Une décision qui doit être renforcée (ou confirmée) à chaque fois que tu croises (ou te regardes dans le) un miroir. » Mais attention à ne pas créer un conflit à cause de cette phrase s’il s’agit de ce que vous souhaitiez éviter.

Vous pouvez répondre à une question indiscrète ou inconvenante par l’absurde en répondant quelque chose de faux, réponse que votre interlocuteur sait être erronée. Donnez votre réponse comme si elle était vraie et répétez-la jusqu’à ce que la personne abandonne.

Autre réplique de la comtesse douairière Violet Crawley que vous pouvez adapter selon la situation : « La vulgarité n’est pas un substitut à l’esprit. »

Si quelqu’un se moque de vous, pensez à le complimenter. Par exemple, une personne vous dit que votre tenue est digne d’une mémé. Vous pouvez lui dire en retour que vous aimez beaucoup le pull qu’elle porte aujourd’hui. Ainsi, la personne sera (normalement) complètement déconcertée car elle ne saura pas si vous vous moquez d’elle à votre tour ou si vous lui faites un compliment sincère.

Dans beaucoup de situations, vous pouvez tout simplement refuser de parler d’un sujet. Pour ce faire, dites simplement quelque chose comme « Je ne crois pas que ce soit une bonne idée de parler de ce sujet à table / maintenant, à moins de vouloir nuire sciemment à l’ambiance conviviale du dîner / déjeuner / moment. »

J’espère sincèrement que vous n’aurez pas besoin d’utiliser ses phrases et techniques pendant les fêtes, mais si tel est le cas, sachez que je suis de tout coeur avec vous.

Bien à vous,

Bérengère.

2 commentaires sur « Répondre poliment aux critiques, moqueries et questions indiscrètes »

  1. Très bon article 🙂 je sais plutôt bien garder mon calme, mais ça ne m’empêche pas d’être mordante et moqueuse lorsque la personne se révèle trop indiscrète. Je retiens les petites astuces pour moins « montrer les dents  » lors de la prochaine remarque indiscrète. Bonne journée!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s