Etes-vous avec la bonne personne ?

Mes chères dames & demoiselles,

Je souhaitais partager avec vous des pistes de réflexion qui vous aideront à déterminer si vous êtes en couple avec l’homme de votre vie, comme il est coutume de dire.

Il est digne de confiance.

Il tient ses engagements, non seulement envers vous mais envers les autres, il est honnête avec vous et les autres, vous n’avez pas de doutes sur sa fidélité. Sur ce point, il faut être prudente, si vous craignez qu’il soit infidèle, demandez-vous si vous avez des raisons extérieures à vous-même, objectives, qui pourraient justifier cette crainte. Si celle-là est uniquement due au fait qu’un homme vous a déjà trompée ou que vous avez de mauvais exemples autour de vous (famille, amis, collègues…) alors il est peu rationnel de s’inquiéter.

Il vous tire vers le haut.

Il vous aide à combattre vos défauts, à bonifier vos qualités. Il vous permet de vous épanouir intellectuellement et émotionnellement. A l’inverse quelqu’un qui vous étiolerait et ferait ressortir vos défauts serait à fuir au plus vite.

Il a les mêmes valeurs que vous.

Ceci est très important. Il doit avoir les mêmes idées, les mêmes croyances, les mêmes valeurs que vous. Peut-être que certaines religions tolèrent que deux personnes n’aient pas la même confession et je ne dis pas que la relation serait forcément vouée à l’échec, mais il me semble qu’elle deviendra vite source de problèmes s’il y a des désaccords liés à la religion sur la vie quotidienne, les comportements respectifs, l’éducation de vos enfants… Ce qui m’amène à mon prochain point.

Il a la même vision de l’avenir que vous.

Il veut le même style de vie que vous, il veut aussi se marier et avoir des enfants et vous avez un projet commun. Il a une vision de la vie de famille (avec ou sans enfants, peu importe) et des relations familiales similaire à la vôtre.

Vous êtes fière de lui.

Je ne vois pas comment une relation peut fonctionner si l’on n’est pas admiratif et fier de l’autre. Vous êtes fière de ce qu’il est, de ce qu’il a accompli, de ce qu’il entreprend… Il ne s’agit pas de mettre l’autre sur un piédestal mais simplement d’éprouver une certaine fierté et de la reconnaissance vis-à-vis de ses qualités, de ses accomplissements, de ses projets, de sa personnalité…

Il sait résoudre un problème.

Il est facile de parler posément avec lui de quelque problème que ce soit. Il prend en considération ce que vous lui dites et sait faire des efforts et s’améliorer si besoin, même si cela prend un certain temps. Attention bien sûr à avoir la même attitude.

Il vous aime sincèrement.

Vous voyez et sentez qu’il ne vous aime pas que pour votre beauté, votre argent ou toute autre chose. Ces paroles d’amour sont suivies d’actes. Il vous montre, à sa façon, qu’il vous aime profondément.

Il ne recherche pas que l’amour passionnel.

Il est conscient que la passion se dilue quelque peu au fur et à mesure du temps et que, bien qu’il vous aime sincèrement, ce n’est pas sur ce seul critère qu’il décidera de passer sa vie avec vous. Ceci étant, il s’agit là d’un comportement plutôt féminin, mais je tenais à en faire mention.

Vous avez des centres d’intérêt communs.

Vous affectionnez tous les deux certaines activités, vous vous intéressez aux mêmes domaines, vous avez les mêmes goûts… Bien sûr il ne s’agit pas de partager tous vos goûts et tous vos centres d’intérêts, mais il est important que vous en ayez en commun.

Sa personnalité correspond à la vôtre.

Il n’a pas d’attitudes que vous trouvez tout à fait insupportables. Vos caractères se complètent bien. Par exemple, l’un a tendance à s’agacer ou à angoisser rapidement tandis que l’autre est plus calme. Question d’équilibre.

Il vous respecte.

Il vous respecte dans ses mots et dans ses comportements. Il peut parfois arriver qu’un mot soit au-dessus de l’autre, ceci ne veut pas dire qu’il faille rompre, tant qu’il n’y a rien d’habituel à cela.

Vous savez que c’est le bon.

Je vous l’accorde, on ne comprend pas vraiment ce propos tant qu’on ne l’a pas expérimenté. Mais si votre petite voix intérieure vous souffle que c’est le bon, et non pas vous-même qui essayez de vous convaincre, alors votre intuition est probablement juste. A l’inverse, ne pas entendre ce murmure ne signifie pas forcément qu’il ne s’agit pas du bon.

Bien à vous,

Bérengère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s