Trouver sa voie professionnelle

Mes chères dames & demoiselles,

Le choix d’un métier, si nous voulons travailler en dehors du travail qu’implique la gestion du foyer, est une part très importante de nos vies, qu’il s’agisse de notre premier emploi ou d’un changement de profession.

Plongeons donc tout de suite dans le vif du sujet.

Première étape : identifier ses goûts & ses facilités

Il serait judicieux de prendre un papier & un stylo afin de noter : vos centres d’intérêts et/ou vos passions, vos compétences et les domaines ou activités dans lesquels vous avez du talent ou tout du moins des facilités.

Ce qu’il est important de retenir, c’est qu’il faut choisir un domaine qui vous intéresse et vous plaît suffisamment pour ne pas vous y ennuyer au bout de quelques années ou pire, quelques mois. Il est préférable de faire ce choix lorsque vous avez des facilités dans ce domaine. N’hésitez donc pas à essayer un métier ou une activité s’en rapprochant, par exemple en faisant du bénévolat. De même, pourquoi ne pas contacter l’une de vos connaissances exerçant cette profession pour lui demander des conseils ?

Je prendrai mon exemple : j’aime dessiner et peindre depuis toute petite ; j’ai des bases techniques en dessin ; j’ai des facilités pour le dessin et la peinture ; je ne me lasse pas de cette activité ; j’apprends toujours de nouvelles choses.

Deuxième étape : se projeter & se poser les bonnes questions

Une fois que vous avez en tête un métier ou bien un domaine professionnel, il faut vous demander si celui-ci s’accordera avec la vie que vous souhaitez avoir.

Dans l’idéal, quel rythme de travail souhaitez-vous avoir ? Souhaitez-vous être votre propre patron, être employé, être chef d’entreprise ? Cette profession vous amènera-t-elle souvent à être en voyage ? Aurez-vous des horaires classiques ou bien travaillerez-vous de nuit ou en décalage ? Pouvez-vous gérer le fait de ne pas avoir une rémunération fixe chaque mois ? Etes-vous capable de travailler seule ? Supporterez-vous de travailler dans un bureau en effervescence, avec beaucoup de gens ? Quelles conséquences cette profession aura-t-elle sur votre conjoint, vos enfants ?

Vous l’avez compris, il faut savoir si vous aimez ou non voyager très fréquemment, si vous préférez avoir toujours les mêmes horaires ou pas, si vous souhaitez être votre propre patron… Mais aussi, quelle tranche de rémunération vous permettra de vivre la vie que vous souhaitez avoir.

Je prendrai à nouveau mon exemple : j’aime pouvoir moduler mes horaires de travail comme je le souhaite et pouvoir prendre du temps pour m’occuper de mon foyer ; je préfère travailler et m’organiser comme je l’entends (car c’est ainsi que je peux donner le meilleur de moi-même) ; je n’aime pas du tout être fréquemment en déplacement ; ne pas avoir la même rémunération chaque mois ne me pose aucun problème grâce à mon compagnon ; je ne me sentais pas prête à travailler complètement seule mais y suis parvenue par la force des choses et grâce à des efforts permanents ; les rapports avec les autres sont plutôt une source de fatigue et d’angoisse et je préfère travailler de chez moi ; mon compagnon doit avoir une source de rémunération suffisante les mois où je gagne moins que d’habitude.

Bien sûr, ne mettez jamais votre conjoint devant le fait accompli puisque votre vie professionnelle aura forcément des conséquences sur votre vie personnelle et donc sur votre vie de couple ou de famille. C’est une décision que vous devez prendre à deux. N’hésitez d’ailleurs pas à lui demander conseil dans votre réflexion ; normalement, il vous connaît très bien !

Troisième étape : identifier ses qualités & ses défauts

Reprenez votre papier pour y noter vos qualités & vos défauts.

Mettrez-vous bon nombre de vos qualités au service de votre futur travail ?

Y a-t-il des défauts que vous ne pouvez changer ou bien qui prendraient beaucoup de temps à être corrigés et qui seraient un frein dans votre future profession ?

Quatrième étape : la question la plus importante

Mesdames & mesdemoiselles, avec du travail, de la patience, de l’anticipation, de l’intelligence, de l’organisation, de l’honnêteté et de la persévérance nous pouvons pratiquement tout faire.

La question la plus importante à vous poser est donc : est-ce que cette profession a un sens pour moi ?

Vous sentirez-vous utile, accomplie, apportant quelque chose de positif aux autres, au monde en exerçant ce métier ?

La dernière étape : s’organiser

Maintenant que vous avez sélectionné un métier, il vous faut passer à l’action en faisant quelques recherches : quel type d’études ou de formation devez-vous suivre ? Combien coûtent ces études et comment allez-vous les financer ? Où pouvez-vous vous former ? Connaissez-vous quelqu’un qui pourrait vous aider, vous conseiller ou même vous former à ce métier ? Dans combien de temps exercerez-vous cette profession ? Pouvez-vous suivre une formation et/ou commencer votre nouveau métier pendant votre temps libre si vous devez continuer votre profession actuelle ?

Je vous souhaite bonne chance mes chères dames & demoiselles, et n’oubliez pas, tout vient à point à qui sait attendre (& travailler dur et intelligemment) !

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon parcours professionnel, je vous invite à consulter l’entretien que j’ai accordé à The Conservative Enthusiast.

Bien à vous,

Bérengère.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s