Comment ma vie a changé depuis que je suis plus féminine

Mes chères dames & demoiselles,

Je vous invite à vous installer confortablement autour d’une bougie qui danse doucement, d’une tasse de thé et pourquoi pas accompagnée de quelques douceurs dans votre assiette préférée.

Commençons par parler du passé…

Au sortir de l’adolescence, je ne portais pratiquement que des jeans moulants et quelquefois des robes et des jupes. Je ne prêtais pas particulièrement attention à la coupe et aux matières des vêtements que je portais. Disons pour résumer que j’étais physiquement assez féminine mais sans plus.

Je n’avais qu’une vague idée de ce qu’était être féminine. Je me sentais bien loin de l’idéal que je souhaitais atteindre et n’avais aucun plan pour y arriver.

Je ne faisais pas très attention à mon langage, à ma posture et encore moins aux bonnes manières. Je ne savais même pas vraiment ce qu’était la bienséance pour tout vous dire !

Il m’était aussi difficile d’être tournée vers les autres puisque je tentais avant tout de soigner ma dépression.

Je ne me respectais pas, ce que je regrette profondément ; ceci étant, c’est aussi ce qui a permis la naissance de la personne que je suis aujourd’hui.

Bref j’étais perdue et j’avais le cerveau complètement retourné et lavé par toutes les injonctions et tous les modèles que nous exposaient les séries et les films…

Certaines personnes n’ont fait que détruire la part d’enfant et de féminité qu’il y avait en moi : un m’a dit de porter des baskets parce que c’était « cool » alors que je n’aimais pas ce type de chaussures, un autre m’a fait comprendre que c’était mal de faire « fifille », une autre m’a dit que c’était ridicule de ressembler à une petite fille modèle, beaucoup m’ont dit que j’étais trop naïve, que je croyais aux contes de fées, qu’il fallait redescendre sur terre…

A tous, je vous dis aujourd’hui fièrement que vous avez tort.

Par où tout a commencé…

Je vous mentirais si je vous disais que mon retour à la féminité n’a rien à voir avec ma conversion au catholicisme. Il a été motivé par des raisons religieuses, c’est un fait indéniable, mais aussi par le bonheur qu’il a apporté dans ma vie.

J’en profite pour remercier très chaudement Thérèse du blog Femme à part qui est sans nul doute l’instigatrice principale de cette évolution si salvatrice pour moi. Je vous conseille d’ailleurs vivement de lire ses articles et d’écouter ses excellents podcasts.

J’ai donc commencé par écouter les vidéos de Thérèse.

Ce qui a changé…

Puis il y a quelques mois, je me suis mise à ne porter plus que des robes et des jupes d’un style que je qualifierais de féminin, de gracieux, de « princesse », de délicat & également plus coloré qu’avant.

J’ai aussi modifié mon comportement, amélioré mon langage et ma tenue.

Je vais vous confier quelque chose mes chères dames & demoiselles : même si j’ai fait (et je fais toujours) des efforts, même si j’ai changé certaines choses, je me sens plus moi-même que jamais.

J’ai renoué avec mes goûts de petite fille, avec celle que j’étais véritablement, avant que le monde ne vienne influencer (et même détruire parfois) mes goûts et mes idées. Je commence enfin à avoir la vie dont j’ai toujours rêvé, en partie car je me suis autorisée à exprimer pleinement ma féminité à travers mes attitudes & mes manières, mes projets professionnels, mes relations aux autres & à moi-même, mon style vestimentaire, ma décoration, mes loisirs…

A mes yeux la féminité est synonyme de beaucoup de choses dont :

  • Se vêtir d’une façon adaptée, distinguée & gracieuse,
  • Prendre soin de ceux qui nous entourent,
  • Cultiver sa générosité,
  • Prendre soin de soi,
  • Etre créative,
  • Etre exemplaire,
  • Entretenir un certain mystère,
  • Avoir des manières & des mots délicats,
  • Etre agréable & joyeuse,
  • Profiter pleinement des petites joies,
  • Etre distinguée & respectueuse,
  • Embellir son environnement,
  • Suivre son intuition…

Je serais curieuse de savoir ce que représente la féminité pour vous. Rendez-vous dans l’espace des commentaires si vous souhaitez partager votre vision !

Cultiver ma féminité m’a donc permis de me sentir plus accomplie, plus sereine, plus à ma place et plus heureuse tout simplement. Cela a également eu des effets très positifs sur ma relation amoureuse. 

Je porte désormais bien souvent de jolis noeuds dans les cheveux et de ravissantes robes que je peux parfois même faire tourner comme une princesse – et j’en suis absolument ravie.

De même, j’ai commencé à apprécier faire la cuisine & m’occuper de mon logis, à être plus ordonnée, plus calme, plus disciplinée & plus sereine, à me sentir cohérente avec mes valeurs, à moins m’énerver et à moins être envieuse, à profiter pleinement des choses simples, à être bien plus sûre de moi, à me détacher du regard des autres et même à réaliser certains de mes rêves.

C’est d’ailleurs tout ce que je vous souhaite mes chères dames & demoiselles !

Si vous vous engagez dans un chemin similaire au mien – ce que je ne peux que vous recommander – vous verrez que vous inspirerez naturellement aux autres plus de déférence.

Je ne vais pas vous le cacher et je pense que vous vous en doutez : le tableau n’est pas non plus tout rose. Certaines personnes me critiquent plus ou moins vivement.

Mais les bénéfices de ce chemin sont tellement plus importants qu’ils rendent insignifiantes ces critiques. Je me sens réellement bien et je travaille au salut de mon âme mais aussi à celui des autres à travers l’expression et le partage de ma féminité. C’est aussi une des principales raisons, si ce n’est la plus importante, qui m’a convaincue de lancer Le thé des dames.

Ainsi je terminerai en vous disant que vous êtes toutes les bienvenues ici, tant que vous partagez votre avis de façon courtoise bien entendu. Je tiens à préciser que je ne suis pas là pour imposer ma vision des choses mais pour partager ce qui a fonctionné pour moi ainsi que mes idées & réflexions. Ces dernières n’engagent donc que moi.

Je vous souhaite, le temps de terminer votre délicieux thé, de passer une journée enchantée !

A très bientôt Mesdames & Mesdemoiselles.

Bérengère.

13 commentaires sur « Comment ma vie a changé depuis que je suis plus féminine »

  1. Bravo Bérengère pour votre parcours et pour la création de ce magnifique blog ! Et merci infiniment d’avoir parlé de mon travail, je suis ravie qu’il puisse être utile à certaines femmes 🙂 Bonne continuation et longue vie à votre blog !

  2. Bonjour à vous,
    Très heureuse de lire ce post et ravie de l’annonce de l’ouverture de votre chaîne YouTube. Excellent programme. 😁

    Pour ce qui est de ma féminité j’ai de septembre 2018 à novembre 2019 passé mes journées en robe. Pas toutes décentes loin de là mais en robe. Je me sentais moi même bien plus qu’en pantalon.

    Depuis février 2020 j’essaie d’être féminine et décente même si je me permets des « écarts » que certaines n’accepteraient pas dans leur définition de la décence. Justement je ne vois pas l’indécence de ces habits là. Tout ceci change la femme que je suis. J’ai envie de tout réorganiser, j’ai envie de prendre soin de mon foyer et de mon couple. Je me sens pleinement femme.

    Ma transformation est aussi passée par mon changement de contraception : j’étudie mon cycle avec la symptothermie et ça a révolutionné ma vie de femme. Bien plus que le port d’habits féminin. Ne plus traiter ma fertilité comme une maladie et vivre avec elle m’a permis de renouer avec ma féminité. J’apprécie toutes les phases de mon cycle naturel et ce qu’elles m’apportent.

    En espérant vous voir rapidement sur YouTube car je préfère le format vidéo… 😌

    1. Bonjour Titouna,

      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire !
      Je suis très heureuse de lire ces jolis changements dans votre vie. Continuez !

      Je vais essayer de créer la chaîne YouTube au plus vite dans ce cas. 🙂

      Bien à vous,

      Bérengère.

  3. Merci pour ce beau partage Bérengère ! Je me retrouve en grande partie dans votre cheminement même si bien sûr il y a toujours des choses à améliorer ! Ensemble nous seront plus forte pour suivre ce beau chemin!

    Passez une belle journée.

  4. Chère Bérengère,

    Merci pour votre partage, qui réveille et rafirme en moi les meilleurs souvenirs de petite et jeune fille, de mère et d’épouse.

    Depuis assez jeune, sensible au formes et au couleurs dans un parcours artistique, les jupes et les robes ne m’ont jamais quittées.

    Aussi le sermon de ce matin me rapelle à quel point la simplicité et la douceur sont un bon fondement pour notre vie… notamment dans le détachement de veines complaisances dans les succès du monde.

    C’est pourquoi je vous remercie de créer de la vie sociale à partir de votre foyer… car aujourd’hui les femmes au foyer ont besoin de bonnes âme-mies.

    Bon dimanche.

    Élise

  5. Bonjour Bérangère,
    Merci beaucoup pour votre article si agréable à lire au petit déjeuner! Longue vie à votre blog.
    Céline

  6. Décidément ces articles m’enchantent. Ils me parlent vraiment. Je passe un excellent moment de lecture. Merci pour le partage de votre parcours !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s